L'univers et la conscience

Pensez vous posséder le libre arbitre ? C'est une grande question que se posent les philosophes depuis des milliers d'années. Mais il y a une question encore plus profonde que vous pourriez vous posez et peut être que vous le faites déjà. Formez vous une entité unique ? Est ce que cette sensation que vous avez d'être "unique" est réelle ? Ou alors elle n'est qu'une illusion et votre conscience de vous même n'est qu'un bout d'une entité plus grande encore qu'est l'univers.

MNlxodmcLAqVKgtLiSXyGrvMl7o

C'est à ces questions que nous allons essayer de répondre grâce à la physique.

Pour cela nous allons nous appuyer sur deux choses : le phénomène de l'intrication quantique et la théorie du big bang.

J'ai déjà fait un article sur l'intrication quantique, celui-ci peut sembler un peu compliqué mais en réalité il résume une chose très simple. Si deux particules ont été en contact à n'importe quel instant de leur existence, alors elles sont intriquées et l'état de la première particule dépend de l'état de la seconde particule. Cela signifie que si j'agis sur la première particule, j'agis instantanément sur la seconde particule d'une manière complémentaire à la première.

20120604_2_1

Il y a ensuite le big bang, je ferai également un article afin de développer cette idée. Contrairement à l'intrication quantique, je tacherai à ce qu'il soit compréhensible du plus grand nombre d'entre vous.

La théorie du big bang a été proposée en 1927 par un chanoine catholique nommé Georges Lemaître. Cette théorie consiste à dire que l'univers - l'espace le temps et la matière qu'il contient - avait à l'origine une taille infiniment petite et aurait "explosé" et se serait étendu pour donner l'univers connu d'aujourd'hui qui par ailleurs est toujours en expansion.

History_of_the_Universe_fr.svg

Vous voyez peut être ou je veux en venir. Si l'univers avait une taille infiniment petite à l'instant zéro du temps, cela signifie que toutes les particules qu'il contient aujourd'hui étaient en contact et donc que l'univers tout entier constitue un système intriqué. Ce qui signifie que n'importe quelle particule de l'univers influence - à très petite échelle - toutes les autres particules de l'univers. Et cette même particule est énormément influencée par les autres particules de l'univers car une influence minime multipliée par le nombre de particules dans l'univers est suffisant pour influencer une particule de manière importante.

Que peut on conclure de tout cela ?

Et bien si la théorie du big bang est vérifiée, alors nous ne possédons pas de libre arbitre. Chaque action que nous faisons, chaque pensée que nous avons est inscrite à l'avance quelque part depuis l'origine de l'univers. Nous sommes entièrement influencés par les autres particules de l'univers que se soient des êtres vivants ou non.

Et notre conscience alors ? Pourquoi ai je la sensation de n'être que moi ?

Je ne peux pas vous apporter de réponse précise à ce sujet car la science de la conscience n'en est qu'à ses débuts mais je peux déjà commencer par vous donner quelques hypothèses. Nous avons notre conscience en tant qu'entité unique mais cette conscience s'étend au reste de l'univers. Cependant elle est trop faible pour que nous nous en rendions compte. Une analogie concrète serait la suivante : Vous êtes dans un endroit bruyant et vous entendez plein de bruits. Votre oreille - qui représente votre conscience - est capable d'entendre l'ensemble des bruits autours de vous mais votre cerveau n'entend que ce qui l’intéresse. Pour votre conscience c'est pareil.

J'aime dire - même si je ne peux le prouver - que chaque particule de matière possède une conscience propre et que notre conscience est issue de l'assemblage de toutes ces petites consciences. Et comme chaque particule qui nous compose est influencée par les autres particules de l'univers, notre conscience est influencée par l'univers.

Sachez aussi que plus vous êtes en contact avec un assemblage de particules - un objet ou une personne - plus vous serez influencé et liés. Cela peut expliquer pourquoi, au delà de l'aspect physiologique et psychologique, lorsque nous sommes souvent en contact avec une personne, nous avons des affinités et semblons liés.

Les idées que j'ai cité ne sont qu'à un état embryonnaire et n'ont même pas été sujettes à des expériences (ou très peu). Il est très difficile aujourd'hui de montrer que la conscience ne se limite pas à un être ou à une entité quelconque unique et que l'univers forme un système intriqué. Cependant il est nécessaire de les évoquer pour susciter le débat et faire avancer le sujet. Donc, a vos commentaires ! 😀

Vous aimerez surement : Influencer le hasard ? 

7 commentaires sur “L'univers et la conscience”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares