L'univers et la conscience 7


Pensez vous posséder le libre arbitre ? C'est une grande question que se posent les philosophes depuis des milliers d'années. Mais il y a une question encore plus profonde que vous pourriez vous posez et peut être que vous le faites déjà. Formez vous une entité unique ? Est ce que cette sensation que vous avez d'être "unique" est réelle ? Ou alors elle n'est qu'une illusion et votre conscience de vous même n'est qu'un bout d'une entité plus grande encore qu'est l'univers.

MNlxodmcLAqVKgtLiSXyGrvMl7o

C'est à ces questions que nous allons essayer de répondre grâce à la physique.

Pour cela nous allons nous appuyer sur deux choses : le phénomène de l'intrication quantique et la théorie du big bang.

J'ai déjà fait un article sur l'intrication quantique, celui-ci peut sembler un peu compliqué mais en réalité il résume une chose très simple. Si deux particules ont été en contact à n'importe quel instant de leur existence, alors elles sont intriquées et l'état de la première particule dépend de l'état de la seconde particule. Cela signifie que si j'agis sur la première particule, j'agis instantanément sur la seconde particule d'une manière complémentaire à la première.

20120604_2_1

Il y a ensuite le big bang, je ferai également un article afin de développer cette idée. Contrairement à l'intrication quantique, je tacherai à ce qu'il soit compréhensible du plus grand nombre d'entre vous.

La théorie du big bang a été proposée en 1927 par un chanoine catholique nommé Georges Lemaître. Cette théorie consiste à dire que l'univers - l'espace le temps et la matière qu'il contient - avait à l'origine une taille infiniment petite et aurait "explosé" et se serait étendu pour donner l'univers connu d'aujourd'hui qui par ailleurs est toujours en expansion.

History_of_the_Universe_fr.svg

Vous voyez peut être ou je veux en venir. Si l'univers avait une taille infiniment petite à l'instant zéro du temps, cela signifie que toutes les particules qu'il contient aujourd'hui étaient en contact et donc que l'univers tout entier constitue un système intriqué. Ce qui signifie que n'importe quelle particule de l'univers influence - à très petite échelle - toutes les autres particules de l'univers. Et cette même particule est énormément influencée par les autres particules de l'univers car une influence minime multipliée par le nombre de particules dans l'univers est suffisant pour influencer une particule de manière importante.

Que peut on conclure de tout cela ?

Et bien si la théorie du big bang est vérifiée, alors nous ne possédons pas de libre arbitre. Chaque action que nous faisons, chaque pensée que nous avons est inscrite à l'avance quelque part depuis l'origine de l'univers. Nous sommes entièrement influencés par les autres particules de l'univers que se soient des êtres vivants ou non.

Et notre conscience alors ? Pourquoi ai je la sensation de n'être que moi ?

Je ne peux pas vous apporter de réponse précise à ce sujet car la science de la conscience n'en est qu'à ses débuts mais je peux déjà commencer par vous donner quelques hypothèses. Nous avons notre conscience en tant qu'entité unique mais cette conscience s'étend au reste de l'univers. Cependant elle est trop faible pour que nous nous en rendions compte. Une analogie concrète serait la suivante : Vous êtes dans un endroit bruyant et vous entendez plein de bruits. Votre oreille - qui représente votre conscience - est capable d'entendre l'ensemble des bruits autours de vous mais votre cerveau n'entend que ce qui l’intéresse. Pour votre conscience c'est pareil.

J'aime dire - même si je ne peux le prouver - que chaque particule de matière possède une conscience propre et que notre conscience est issue de l'assemblage de toutes ces petites consciences. Et comme chaque particule qui nous compose est influencée par les autres particules de l'univers, notre conscience est influencée par l'univers.

Sachez aussi que plus vous êtes en contact avec un assemblage de particules - un objet ou une personne - plus vous serez influencé et liés. Cela peut expliquer pourquoi, au delà de l'aspect physiologique et psychologique, lorsque nous sommes souvent en contact avec une personne, nous avons des affinités et semblons liés.

Les idées que j'ai cité ne sont qu'à un état embryonnaire et n'ont même pas été sujettes à des expériences (ou très peu). Il est très difficile aujourd'hui de montrer que la conscience ne se limite pas à un être ou à une entité quelconque unique et que l'univers forme un système intriqué. Cependant il est nécessaire de les évoquer pour susciter le débat et faire avancer le sujet. Donc, a vos commentaires ! 😀

Vous aimerez surement : Influencer le hasard ? 


A propos Loann Brahimi

Je suis étudiant en Master Cosmos, Champs et Particules à l'université de Montpellier. Ce blog est une manière de transmettre ma passion, une façon d'aider ceux qui voudraient faire de la physique leur gagne pain et de créer un engouement autour de cette science mal comprise.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “L'univers et la conscience

  • poulpo

    "Sachez aussi que plus vous êtes en contact avec un assemblage de particules – un objet ou une personne – plus vous serez influencé et liés. Cela peut expliquer pourquoi, au delà de l’aspect physiologique et psychologique, lorsque nous sommes souvent en contact avec une personne, nous avons des affinités et semblons liés."
    absolument pas d'accord... et contredit par l'expérience...
    qui n'a jamais touché une femme (un contact physique), s'imaginer qu'il se passe quelque chose alors que ce n'est pas du tout le cas pour l'autre... on appelle cela s’emballer trop vite... si ce concept était vrai, ça devrait être le cas obligatoirement pour les 2... ce n'est pas obligatoirement le cas, donc cette conclusion n'est pas valable.
    de plus, je ne crois pas non plus au concept que cela nous lient parce que dans un infiniment petit toutes les particules se sont touchées et donc sont intriqués... pourquoi ? bien parce que nos particules, celle qui compose la matière, sont en permanence en contact avec d'autre particules... pourquoi dans ce cas elle devrait rester intriqués avec une autre pour un contact datant d'il y a des milliard d'années....

  • Lucas

    Il y a tout de même un postulat fondamental justifiant cet article. Celui que nous serions entièrement composés de particules (ou pour parler plus généralement, d'objets physiques). En effet, partant de là, et selon le développement de l'article, nous ne pourrions rien faire contre une influence s'exerçant sur la totalité de notre être.

    Mais décrire un être simplement par sa composition physique et les interactions de même nature qu'il entretient, c'est à mon sens une grosse erreur du point de vue de la vie humaine, car réductrice de la richesse de celle-ci. La question à laquelle l'article n'échappe pas (ce n'est pas étonnant) : quel est l'origine de la vie (humaine particulièrement) ?

  • Salah

    Sans faire du prosélytisme le coran nous dit que tout est déjà écrit : quoique vous fassiez ou disiez ou ce qu' il vous arrive; et en même temps on devra rendre des compte a Allah.
    Je vous invite à lire le coran pour plus de compréhension.
    Cdt.

  • Alain Hubrecht

    Merci pour cette théorie. Il faut cependant relever que les particules intriquées ne le sont que par paire, et qu'aux dernière nouvelles dès que l'une d'elles rencontre une troisième particule elle perdrait l'intrication.
    Par contre concernant le libre arbitre, certaines expériences (Libet, Brasil-Neto) semblent effectivement démontrer que notre libre-arbitre serait une illusion. Mon idée est que le déterminisme universel suffit à expliquer l'absence de libre arbitre. La physique fondamentale agit sur mes particules/atomes/cellules et mes actes ne sont que la somme de toutes ces interactions. Il faut y ajouter l'influence extérieure (patrimoine génétique, famille, amis et environnement) pour moduler nos réactions. Reste le grand mystère du temps qui semble démontrer que non seulement nous sommes dupés par notre cerveau qui nous fait croire que c'est nous qui décidons, mais l'Univers tout entier qui nous ferait croire que nous vivons alors que tout est déjà vécu, ou en tout cas calculé. Les phénomènes de clairvoyance et les expériences du projet STARGATE me laissent en effet perplexe.

    • brahimiloann.blog@gmail.com Auteur du billet

      Je suis d'accord avec vous lorsque vous dites que les systèmes intriqués ne se composent que de deux particules. Cependant, lorsque la seconde particule rencontre la troisième particule, son comportement est entièrement déterminé par celui de la première particule. Elle constitue avec la troisième particule un nouveau système intriqué et donc le comportement de la troisième particule est également entièrement déterminé par celui de la seconde particule qui est "pondéré" par la première particule et la troisième particule, un peu comme un système à trois corps. Et ainsi de suite ... La différence avec un système intriqué est que la "liaison" entre les particules n'est pas instantanée mais dépend de la vitesse et position de chaque particule. Nous pourrions assimiler cela à un gaz parfait en thermodynamique par exemple.

      Évidement, il devient difficile à ce niveau de discuter de ce genre de phénomènes sans utiliser les mathématiques ou faire de modélisations, cependant je voulais juste vous expliquer la vision que j'ai lorsque je parle d'univers intriqué.

      Concernant notre libre arbitre et le déterminisme de l'univers, je crois qu'il y a deux façons de voir différentes :

      La première est de dire que l'ensemble des interactions mouvements et particules de l'univers sont "prédites" car le caractère aléatoire de la mécanique quantique renferme quelque chose de plus profond et de plus "Newtonien" si je puis dire qui permet de parler de déterminisme. Nos actions et pensées sont alors entièrement déterminées et sont la conséquence de tous les événements alentours un peu comme l'exemple du gaz parfait.

      La seconde est de dire que la mécanique quantique est incontournable et que l'univers est quantique et toutes les positions, vitesses énergies, spins etc ... sont aléatoires et répondent à des lois de probabilités. Le résultat de l'observation de l'une de ces caractéristiques par un observateur serait alors influencée par ce même observateur. Il semblerait alors ne pas y avoir de déterminisme. Cependant, il existe une théorie permettant de contourner ce point de vue et de dire que l'univers est quand même déterministe. Cette théorie consiste à dire que pour un événement pouvant avoir N issues différentes, il existe N univers dans lesquels chacune des possibilités va se réaliser. C'est le début de la théorie des univers parallèles, nous vivrions alors dans un univers ou toutes les issues sont définies à l'avance et l'ensemble des autres issues possibles constituent les autres univers parallèles .

      Concernant le temps, c'est une très bonne question à se poser car il existe des phénomènes semblant présenter des particules qui remontent le temps. De manière générale nous connaissons très peu le temps, et je pense que c'est une erreur de le définir avec une flèche. J'en ferai un article prochainement.

      Effectivement, nous ne pouvons pas non plus affirmer que les phénomènes de clairvoyance ni les phénomènes de téléportation sont possibles ou issus de l'intrication quantique. Cependant, du moment qu'aucun argument ne va à l'encontre de ces deux phénomènes, je pense qu'il est intéressant de les garder comme une possibilité sans pour autant y croire dur comme fer.

      La physique est un domaine des sciences extrêmement compliqué et vaste et qui dépasse l'entendement de la plupart des gens dont des physiciens et moi même. Je vous avoue que bien souvent, même avec un niveau d'expertise élevé, il reste très difficile de comprendre ce genre de phénomènes physiques, d'où l'intérêt d'en débattre.

  • Pierre Alexandre Samedi

    Le developpement du sujet est assez simple.
    Peut on affirmer que tous ceux qui existent dans cet univers sont en relation, ou il n'y a pas de frontière, et de séparation entre X et Y.
    En ce sens il n'y a pas eu de BIG BANG mais du developpement des particules afin de rendre la matière plus dense à leus stades.

    • brahimiloann.blog@gmail.com Auteur du billet

      Il est vrai que nous ne pouvons pas absolument affirmer que tous les "objets" de l'univers sont en relation. Cette idée vient précisément du fait de l'existence du phénomène d'intrication quantique entre particules. Il y a également une seconde hypothèse que je n'ai pas évoquée dans cet article qui pourrait sembler plus "fondée" c'est les interactions entre particules par photons ou autres particules, virtuelles ou non pour généraliser. Je vous reporte à l'étude des interactions fondamentales en physique des particules. Un article se rapproche de ce thème, c'est celui consacré à l'étude des biophotons : http://physiquereussite.fr/les-biophotons/

      Je vous invite à le lire pour comprendre de quoi je parle. Concernant votre explication sur le BIG BANG, je n'ai pas bien compris, si vous pouviez détailler un peu plus ce serait bien merci 🙂