Voyage dans le système solaire (1) : Les planètes telluriques


Un système solaire est une structure comportant une étoile au centre et des planètes autour. Vous connaissez peut être le nom des planètes qui gravitent autour de notre soleil, mais les avez vous déjà vues ? Connaissez vous les autres objets que l'on trouve dans notre système solaire ?

Pour vous aujourd'hui j'ai décidé de créer un article riche en photos afin de vous faire découvrir de façon ludique et pas trop technique le système solaire. Prêts ? Embarquement !

Nous allons d'abord commencer par la Terre puisque c'est de là que nous allons décoller, on va ensuite se rapprocher du soleil puis on partira dans l'autre sens jusqu'aux confins du système solaire.

La Terre

Commençons par notre belle planète bleue.

La TerreLa Terre est située à environ 150 000 000 km du soleil, son rayon est de 6400 km. Sa distance au soleil ainsi que son atmosphère composée à 78% de diazote et 21% de dioxygène et 1% d'autres gaz permet à sa surface d'avoir une température moyenne de 15°C. Idéal pour la vie 🙂 . N'oublions pas non plus que sa surface est composée d'environ 70% d'eau pour 30% de terre. Les conditions sont réunies pour que l'eau y soit à l'état liquide ce qui a permis l'apparition de la vie il y a quelques 2 milliards d'années. Pas besoin de vous la décrire plus, je crois que vous la connaissez déjà.

Bon, maintenant on va s'éloigner un peu mais pas trop. On va parcourir 380 000 km pour aller nous poser sur la lune !

La Lune

Voici notre petite sœur la lune. Elle est bien plus petite que la Terre puisque son rayon ne dépasse pas les 1800 km. Et d'ailleurs la gravité y est pratiquement 4 fois inférieure !

lune

 

La Lune ne possède pratiquement aucune atmosphère ce qui signifie que sa température de surface varie de 123°C à -230°C suivant qu'elle est éclairée ou pas par le Soleil. L'absence d'atmosphère est également à l'origine des nombreux cratères à sa surface. Hé oui, contrairement à la Terre, les astéroïdes ne se désintègrent pas dans l'atmosphère lunaire. Parlons maintenant de sa composition. La lune est composée de nombreux éléments chimiques et sa surface est recouverte d'une poussière appelée régolithe.  Les Physiciens ont également observé que la couche supérieure lunaire était recouverte d'un magma refroidi, la lune aurait à une époque été une boule de magma géante...

Il existe une théorie sur sa formation qui énonce qu'à l'origine, la lune était une planète libre qui serait entré en collision avec la Terre. Elle se serait alors mise à graviter autour pour en devenir l'unique satellite naturel. Aujourd'hui, la lune s'éloigne d'environ 1 cm par an ce qui signifie qu'elle ne restera pas avec nous à tout jamais, il y aura un jour ou nous n'aurons plus de lune.

Venus

Maintenant on va regarder dans le ciel et on va chercher l'étoile la plus brillante après le soleil. Cette étoile que l'on appelle l'étoile du berger, c'est Venus. Notre voyage risque de durer quelques mois, nous avons au minimum une bonne centaine de millions de kilomètres à parcourir pour atteindre Venus.

Nous y voilà !

venus

Sur la photo ce que vous voyez n'est pas directement la surface de Venus, c'est juste la couche nuageuse extrêmement dense et acide qui est ballottée par des vents à 350 km/h

 Venus possède à peu près les mêmes dimensions que la Terre puisque son rayon est de 6000 km. En revanche elle est située à seulement 108 000 000 km du soleil et son atmosphère y est extrêmement dense, 90 fois la pression terrestre et est composée à 95% de dioxyde de Carbone et 5% d'Azote. On a donc une conjugaison entre un fort éclairement par le soleil, une atmosphère extrêmement dense et un effet de serre redoutable ce qui permet d'avoir des températures de surface avoisinant les 450°C ! Autant dire qu'on ne ferait pas long feu si on se posait sur Venus.

On se rapproche encore un peu du Soleil pour y découvrir une planète rocheuse assez semblable à la lune.

Mercure

Voici la planète la plus proche du Soleil et celle qui est soumise aux conditions les plus extrêmes.

Mercure suit une orbite très elliptique autour du Soleil dont la distance varie entre 45 et 70 millions de kilomètres. Son rayon de 2 500 km en fait la planète la plus petite du système solaire. De la même manière que la Lune, cette planète ne possède pas d'atmosphère. Les variations de température sont extrêmes puisque la température varie de -170 à 430°C suivant que la surface est éclairée par le soleil ou non. En parlant de soleil, il faut noter que la durée d'une journée sur Mercure excède les 58 jours terrestres soit environ 2 mois. L'année Mercurienne quant à elle dure environ 90 jours terrestres soit 3 mois. Sur Mercure, le Soleil est 4 fois plus gros que vu de la Terre !

En parlant du Soleil, allons y !

Le Soleil

Voici notre étoile mère. Celle dont nous descendons tous, qui a permis la vie sur Terre et qui nous permet de vivre tous les jours. De près elle semble tout de suite moins vivable, même les matériaux les plus solides fondraient à sa surface.

 Cette énorme boule de gaz de 696 000 km de rayon est composée en très grande majorité d'hydrogène (92.1%) et en moindre quantité d'hélium (7.8%), les autres éléments chimiques légers sont présents à l'état de traces, les éléments lourds sont quasi inexistants. La température de surface du Soleil est d'environ 5500°C tandis que sa température au cœur dépasse le million de degrés ! La pression au cœur du soleil est tellement élevée que la lumière ne peut pas se déplacer en ligne droite et met plusieurs centaines de milliers d'années à sortir de l'étoile ! La lumière que recevons actuellement du soleil a donc été produite il y a probablement un million d'années. Le Soleil brûle petit à petit ses réserves d'hydrogène et finira un jour par s'éteindre, il a déjà 4 milliards d'années, il lui en reste à peu près autant avant de mourir.

On décide maintenant de s'éloigner du Soleil et de prendre la direction de Mars. Il nous faut une quantité d'énergie énorme pour s'éloigner à ce point de l'étoile car la gravité proche de sa surface y est extrêmement importante, presque 30 fois la gravité à la surface de la Terre.

Mars

Bienvenue sur la planète rouge ! Celle qui a fait couler tant d'encre ces dernières années, et qui continuera probablement à en faire couler pendant un bon moment.

Mars est situé à environ 230 000 000 km du soleil, son rayon est d'environ 3400 km et la journée Marsienne est à peine plus longue que la journée Terrestre. Du fait de sa petite taille, la gravité sur Mars est inférieure à la moitié de la gravité sur Terre. C'est probablement la planète la plus intrigante du système solaire puisque les récentes recherches ont montré qui y aurait eu de l'eau sur Mars, et peut être même de la vie ! Cependant son atmosphère actuelle composée à 95% de CO2 et trop légère pour arrêter les rayons cosmiques ne permettrait pas le maintient de la vie.

Apres la Lune, Mars est la seule planète sur laquelle s'est posé un robot ou plutôt 3 robots entre 1996 et 2014. Les scientifiques cherchent à étudier la géologie de la planète et a montrer qu'il y a eu ou qu'il y a de l'eau sur Mars. Enfin, la NASA projetterait d'envoyer d'ici une trentaine d'année une exploration humaine sur Mars mais elle risquerait fort de se faire dépasser par l'agence spatiale privée SpaceX dont l'objectif est non seulement le même mais également les moyen mis en oeuvre sont délirants comme par exemple financer en partie le projet grâce à une télé-réalité... Je suis curieux de savoir ce que cela va donner. Bref, à suivre ...

Pour le plaisir de vos yeux, voici une photo de la surface de Mars 

On s'éloigne maintenant de Mars pour aller visiter ses deux satellites respectifs Phobos et Deimos. Ce sont deux petits astéroïdes qui orbitent respectivement à 9500 et 23 500 kilomètres de Mars. Ces satellites mesurent entre 15 et 25 kilomètres de diamètre, autant dire qu'ils n'ont rien à voir avec la lune. Ces deux satellites proviennent très probablement de la ceinture d'astéroïde située juste un peu plus loin.

phobos_deimos-499bc82

Vous avez vu trop de beauté et de choses fascinantes pour aujourd'hui, je vais laisser vos yeux se reposer un peu, on continuera notre voyage dans le système solaire dans une seconde partie. En attendant, si cette première partie du voyage vous à plu, si vous n'êtes pas mort de chaud, je vous suggère de le partager à votre entourage afin d'en faire profiter tout le monde. 🙂

Vous aimerez très certainement : Plus vivable que la Terre ? 


A propos Loann Brahimi

Je suis étudiant en Master Cosmos, Champs et Particules à l'université de Montpellier. Ce blog est une manière de transmettre ma passion, une façon d'aider ceux qui voudraient faire de la physique leur gagne pain et de créer un engouement autour de cette science mal comprise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *